Une montagne, un désert ou encore un building, ça ne bouge pas. C’est un avantage indéniable. Mais comment en tirer le meilleur ? Comment immortaliser l’émotion de ce lieu, ce moment, d’une façon dont personne n’a encore sur le faire auparavant ? Le soleil, les nuages, ou encore les oiseaux, eux, ne cessent de bouger. Voilà notre assaisonnement qui fera la différence. Tout est là donc, de l’autre côté de l’obturateur, prêt à être immortalisé. Chacune de ces composantes nécessitent un temps d’analyse afin d’en tirer un mélange artistiquement touchant et unique à la fois. Ce but permanent mais inconscient se retrouve dans chacun de mes clichés.